Account
Please wait, authorizing ...
×

Border Disease

Border Disease : un suivi intensifié 

Depuis 2008/2009, le bassin de Roquefort est confronté à une nouvelle circulation du virus de la Border Disease. Cette maladie avait fortement secoué le bassin Roquefort dans les années 80 avec une forme aiguë de la maladie appelée « Pétèga ovina ».

Depuis les années 80, la filière ovine et la FODSA se sont mobilisés avec la mise en place d’un suivi sérologique au cours de la prophylaxie. Ce dépistage permet de repérer les cheptels infectés et de leur proposer un plan d’action et de gestion de la maladie. Il permet aussi aux engraisseurs d’agneaux d’alloter les animaux en fonction du statut d’origine des agneaux et ceci afin de ne pas contaminer des animaux sains.

Dès 2009, les recherches sérologiques sur sang (faites pendant la prophylaxie) ont été élargies afin de détecter au plus tôt les cheptels infectés. Depuis l’hiver 2010/2011, un dépistage complémentaire sur lait de tank est aussi en place dans les cheptels laitiers. 

Point sur l'étude Border Disease en cours :

situation de l’Aveyron vis-à-vis de la Border Disease se stabilise. Le nombre de nouveaux cheptels infectés baisse régulièrement chaque année depuis 2009. Cependant nous sommes confrontés à de réelles difficultés pour stopper la circulation virale dans les cheptels infectés malgré la recherche d’IPI et malgré la mise en œuvre d’une vaccination sur la totalité du cheptel. D’autre part, des cheptels sains situés dans des zones à risque, qui ont réalisé une vaccination préventive, sont pour certains, confrontés une circulation virale importante. Aussi, une étude expérimentale a été souhaitée par l’ensemble de la filière ovine afin d’avancer dans la connaissance et la maîtrise de la maladie. La première phase de l’étude a été réalisée en 2014/2015 à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse.

Les objectifs de cette première étude :

  • Evaluer la capacité de 5 souches de pestivirus à franchir la barrière placentaire et à infecter le(s) fœtus.
  • Evaluer les conséquences de l’infection fœtale notamment en matière de production d’agneaux Infectés Permanents Immunotolérants (IPI).
  • Valider un modèle d’infection fœtale pour évaluer ultérieurement l’efficacité de vaccins.

Le suivi sur lait de tank :

Depuis l'hiver 2010/2011, un dépistage complémentaire sur lait de tank est aussi en place dans les cheptels laitiers. Ce dépistage est reconduit pour la campagne 2018-2019. 

 

 

Pour aller plus loin... 

pdf

Border_disease_v5.pdf

pdfEtude_Border_GDS-ENVT.pdf

pdfFlyer_Border_lait_2018_2019.pdf

FODSA GDS12

181 avenue des ébénistes Parc d'Activités Bel Air 12032 Rodez cedex 9

tél : 05 65 42 18 92  -  Fax : 05 65 42 99 09

Contactez-nous

© 2017 FODSA-GDS12. All Rights Reserved.